Journée d’étude, “Les représentations publiques du sida”, Mucem, 24 mai 2019 – Les vidéos

La sixième et dernière journée d’étude du cycle « Collecter, conserver et exposer l’histoire sociale du VIH-sida » sera consacrée aux représentations publiques de l’épidémie.

Elle s’articulera autour de quatre moments : « Témoigner », « Informer », « Expérimenter » et « Exposer ». Il s’agit d’explorer différents modes de prises de paroles, qu’elles soient sociales ou artistiques, qu’elles émanent de personnes séropositives (témoignage) ou de relais médiatiques (émission TV, reportage photographique).

L’épidémie a affecté ces modes de communication et d’expression, en produisant de nouvelles formes de relation au corps, à l’écoute, à la prévention ou à l’image.

Dans le prolongement de cette journée aura lieu le samedi 25 mai à 15 heures, sur la place d’armes du fort Saint-Jean, une cérémonie de déploiement du patchwork des noms.

Programme

9h30 – Table ronde « Témoigner », introduite et modérée par Gustave Dah, Corevih Ile-de-France Centre

  • Alain-Pierre Ricard, militant associatif, bénévole hospitalier
  • Tom Craig, photographe et militant associatif
  • Régis Samba-Kounzi, photographe, ancien militant Act Up-Paris

11h15 – Table ronde « Informer », introduite et modérée par Louise Bartlett, rédactrice en chef du Journal du sida

  • Claudine Vallauri, documentaliste au CRIPS Ile-de-France
  • Alain Miguet, rédacteur en chef, Sida Info Service 

14h – Table ronde « Expérimenter », introduite et modérée par Paul-Emmanuel Odin, directeur de La Compagnie

  • Yann Beauvais, cinéaste et critique de cinéma
  • Gérard Mayen, journaliste, critique de danse et auteur
  • Alessandro Badin, Universités de Vérone et de Saint-Étienne

16h—Table ronde « Exposer », introduite et modérée par Renaud Chantraine, IIAC/Mucem

  • Elisabeth Lebovici, historienne de l’art, journaliste et critique d’art
  • Thibault Boulvain, historien d’art, commissaire d’exposition
 
Séance organisée avec le soutien du LabexMed
 
* * *
 
Le cycle “Collecter, conserver et exposer l’histoire sociale du VIH/sida” s’est déroulé du 27 octobre 2017 au 24 mai 2019 au Mucem. Les six journées d’étude qui le constituent visaient à alimenter une réflexion autour des enjeux de mise en mémoire, en musée et en exposition du VIH/sida.
 
La programmation de ces journées a été piloté par Stéphane Abriol, Christophe Broqua, Renaud Chantraine, Vincent Douris, Françoise Loux, Florent Molle et Sandrine Musso, avec l’aide d’un comité de suivi composé d’une quarantaine d’acteurs de la lutte contre l’épidémie, en particulier localement. La captation des vidéos a été assurée par Ondina Santin, le montage par Lucas Calloch, la mise en ligne et l’édition par Renaud Chantraine.
Nous avons parfois rencontré des soucis techniques, que nous avons essayé de corriger, au mieux, après coup. Nous nous en excusons auprès des intervenant.es concerné.es.

 

 

 


Vous aimerez aussi...