Biographie de Marie-Pascale Mallé

Conservateur général du patrimoine / Conservatrice au MuCEM à Marseille

Historienne de formation, Marie-Pascale Mallé a travaillé sous la direction de Michel Vovelle sur le thème de la mort. Après avoir passé le concours de conservateur du patrimoine, elle a exercé  des fonctions de recherche auprès du service régional de l’Inventaire de Provence-Alpes-Côte d’Azur, se spécialisant dans l’étude de l’habitat traditionnel des Alpes. En 1999, elle a rejoint la DRAC de Guyane pour y créer le service de l’Inventaire et y a encadré des travaux sur des sujets aussi variés que la production de sucre et de rhum, les décors peints des églises, les pirogues du Maroni ou les carbets amérindiens. Elle a elle-même travaillé sur les thématiques du bagne, de la maison créole, de l’habitat des populations noir-marron, du point de vue de la connaissance comme de la protection.

Fin 2003, Marie-Pascale Mallé a rejoint l’équipe de préfiguration du MuCEM à Marseille. Tout en participant  à la transformation du musée des Arts et Traditions populaires en un musée des civilisations de la Méditerranée, elle a renoué rapidement  avec le travail de terrain en entreprenant des « enquêtes-collectes » à l’échelle de l’espace euro-méditerranéen. La première, menée de 2003 à 2006 et consacrée aux rites de Noël, a débouché sur l’exposition « Faire la crèche en Europe » présentée au fort Saint-Jean à Marseille en 2006. Une seconde enquête-collecte sur le thème des carnavals et mascarades, menée de 2009 à 2013, a donné lieu à une grande exposition présentée en 2014 au MuCEM et en 2015 au musée international du Carnaval et du Masque, à Binche, en Belgique. Intitulée « Le Monde à l’envers. Carnavals et mascarades d’Europe et de Méditerranée », cette exposition a connu un grand succès auprès des média comme du public et a attiré 230 000 visiteurs sur le seul site de Marseille (ce qui, selon la revue l’Oeil, la place en 7e position des expositions les plus visitées en France en 2014).

Au MuCEM, Marie-Pascale Mallé  est responsable du pôle de collections « Corps, apparences et sexualité ». Elle effectue actuellement des recherches ethnographiques et historiques sur le thème du bijou dans l’aire méditerranéenne, procède à des acquisitions destinées à compléter et enrichir les collections du MuCEM en la matière et dirige une enquête-collecte sur le thème du renouveau de la bijouterie traditionnelle sur le pourtour méditerranéen. .

Principales publications sur le patrimoine rural des Hautes-Alpes

1994 : Queyras.- Coll. Images du Patrimoine, n°133, Aix-en-Provence : Association pour le Patrimoine de Provence, 80 p.

1999 : L’habitat du nord des Hautes-Alpes, patrimoine architectural et mobilier.- Collection Cahiers  du Patrimoine, n° 55, Aix-en-Provence : Association pour le Patrimoine de Provence, 440 p.

2008 : Le mobilier des Alpes, du fonctionnel au décoratif.- collection les Patrimoines, Editions le Dauphiné, 50 p.

1988 : Maisons du nord des Hautes-Alpes. L’habitat rural entre histoire et tradition, in : Terrain, n° 9, p. 60-72.

1990 : Modes et modèles, les maisons à arcades du nord des Hautes-Alpes, in : Études rurales, n° 117, janv.-mars 1990, p. 85-102.

2001 : Les îles du Salut. Guyane.- En collaboration avec Sylvie Clair. Coll. Itinéraires du Patrimoine, n° 237, Éditions Ibis Rouge, 72 p.

2003 : Saint-Laurent-du-Maroni, commune pénitentiaire.- Cayenne : Association Aimara, 128 p. Réédité en 2009.

2006 : Rêver Noël. Faire la crèche en Europe.- catalogue d’exposition, Réunion des Musées nationaux, 160 p.

2014 : Le Monde à l’Envers. Carnavals et mascarades d’Europe et Méditerranée.- Catalogue de l’exposition, 25 mars-25 août 2014, MuCEM, Marseille, MuCEM/Flammarion, 336 pages.

2014 :  Du carnaval au carnavalesque, le Monde à l’envers,  in : « Fêtes, mascarades et carnavals. Circulations, transformations et contemporanéité ».- coll. Les Anthropophages, Ed. l’Entretemps, 2014, p. 27-53.


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search