Art participatif et rituels contemporains – Intervention de Jean-Paul Fourmentraux

Jean Paul Fourmentraux (PhD) est Professeur en Esthétique et Sociologie des arts et médias à l’université Aix-Marseille. Habilité à diriger des recherches (HDR) par l’université Sorbonne-Paris 5, il est Directeur de recherche au Centre Norbert Elias (UMR-CNRS 8562) à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS) et initiateur du programme art-science-société à l’institut méditerranéen de recherche avancé  (IMéRA). Parmi ses ouvrages, en lien avec le colloque, voir L’œuvre commune. Affaire d’art et de citoyen, Presses du réel, 2012.

Abstract
Depuis une vingtaine d’années, l’action Nouveaux commanditaires stimule la création d’œuvres d’art avec la complicité des contextes sociaux et des espaces publics qui les accueillent. L’enjeu est de permettre à des citoyens de passer commande à des artistes contemporains, en vue de la réalisation concertée d’une œuvre d’art susceptible d’acquérir une « valeur d’usage » en résonance avec la société civile et les projets d’intérêt général. Par conséquent, l’art est ici envisagé comme une des conséquences de la mise en œuvre du commun, comme l’enjeu d’une instauration autant esthétique que politique. Nous montrerons comment cette approche pragmatiste de la création, au sens de John Dewey ou de Walter Lippman, nous invite à envisager l’art non pas comme un renforcement des hiérarchies esthétiques mais au contraire comme un moyen d’articuler la réalisation de soi (en tant que sujet démocratique) et la participation à l’enrichissement de la vie commune.


Vous aimerez aussi...