Art participatif et rituels contemporains – Intervention de Marine Schütz

Marine Schütz est docteure en Histoire de l’art contemporain. Ancienne chargée d’études et de recherche de l’Institut National d’Histoire de l’art, elle conduit des recherches sur l’histoire et les enjeux culturels, historiographiques et esthétiques du dessin dans le Pop art anglais et américain. Certains résultats de sa thèse, intitulée Entre les lignes. Dessin, illustration et pratiques graphiques dans le Pop art (sous la dir. de Pierre Wat, 2015), ont pu être publiés dans les revues Histoire de l’art ou 20/21èmes siècles. Elle est actuellement post-doctorante pour le projet ECHOES (European Colonial Heritage Modalities in Entangled Cities), dont le Mucem est partenaire. Le WP5 Artists and Citizens aborde les différentes modalités du rapport au patrimoine colonial que soulèvent les interventions des artistes et des citoyens à Bristol, le Cap et Marseille. Constituant actuellement un corpus, elle étudie les liens entre les artistes de la Méditerranée et les institutions et associations Marseillaises. Elle interviendra sur les travaux d’un artiste présent dans Made in Algeria, Marc Quer, et de la Compagnie des Pas Perdus.


Vous aimerez aussi...